On trouve différents types de toiture avec plusieurs variantes pour chacune d'entre elles, que ce soit la forme ou la couverture. Certains types sont plus appropriés selon le bâtiment ou encore la zone géographique.

 

Chaque forme de toiture peut avoir plusieurs types de couverture (ardoise, tuile, acier, bois, béton...), c'est pour cela que les coûts et les compétences pour la pose d'une toiture sont très variés.

 

Il existe 3 formes de toiture :

-La toiture en pente, qui est la plus courante

-La toiture plate

-La toiture arrondie

 

Les toitures en pentes :

 

-Toiture monopente à versant unique : On la retrouve surtout en montagne pour éviter que la neige ne s'accumule sur le toit, elle est généralement recouverte d'ardoise.

-Toiture à 2 pans : C'est la forme la plus classique et la plus courante de toiture, elle s'adapte facilement et offre une surface sous les combles beaucoup plus importante que les autres formes.

​​​​​​

-Toiture à 4 pans : Elle se compose de 4 pans deversants sur chaque côtés de la maison, on l'appelle aussi toiture à arêtes, à ne pas confondre avec la toiture pyramidale qui a aussi 4 pans.

-Toiture 2 pans en croupe : Cette toiture composée d'une charpente complexe, est constituée de croupes placées sur les deux longueurs de la toiture. Elle protège les façades latérales de la pluie.

-Toiture à coyaux ou à combles retroussés : L’adoucissement de la pente en bas des versants facilite l'écoulement des eaux de pluie et préserve la maçonnerie. La partie basse est moins inclinée que la haute.

-Toiture à 2 pans avec ligne de bris ou comble à Mansart : Cette toiture optimise l'occupation des combles, chaque versant est formé par 2 pans aux inclinaisons différentes (l'arête où se rejoignent les 2 pans est appelée ligne de bris).

-Toiture en T ou L : Composée d'une double toiture pour deux bâtis accolés.

 

 

La toiture plate :

 

Elle est composée d'un seul pan et possède l'avantage de pouvoir y faire un toit terrasse ou un espace végétalisé, dû au fait qu'il n'y a aucune pente.

Un toit végétal permet de renforcer l'isolation naturelle ainsi que d'avoir une gestion parfaite de l'écoulement des eaux de pluie.

 

Les toitures arrondies :

 

Ce type de toiture est privilégié par les amateurs de construction écologique et les créatifs :

 

-Le dôme : Cette toiture est composée d'une voûte sphérique.

-La tourelle : C'est une toiture en forme de cône, pointue au sommet.

-La courbure : Cette toiture est faite de 2 pans qui se rejoignent dans une courbe.

-La toiture à avancée courbe : Toiture arrondie, pentue, mais forme une terrasse en dessous.

-La double courbe : C'est un pan seul en forme de S, elle est donc composée de deux courbes.

-L'arrondie à un pan : Toiture en monopente qui est plus ou moins une courbe.

 

 

Étanchéité et isolation toiture :

 

L'évacuation des eaux se définie en fonction du type de toiture, selon la pente le nombre de gouttières et de descentes sera à déterminer pour permettre aux eaux de pluie d'être évacuées au mieux.

L'étanchéité du toit, elle, a pour fonction de protéger le bâtiment des eaux, de la neige et de la fonte, ainsi que du vent qui pourrait causer un soulèvement et un arrachement de la toiture.

L'isolation de la toiture est un des points importants car si celle-ci est mal isolée cela représente 30% des déperditions énergétiques. Elle peut se faire par l'intérieur, le plus classique, c'est à dire sous la couverture du toit, ou par l’extérieur, cette méthode est plus performante et a pour avantage de conserver le volume intérieur mais elle est également plus onéreuse.

 

Les types de couverture :

 

Au delà de la fonction esthétique, la couverture toiture a aussi, et surtout, une fonction utilitaire, c'est à dire isolation et étanchéité. Comme elle est en contact direct avec l’extérieur elle doit être imperméable, résistante au vent et aux chocs (grêle, branches...) et doit pouvoir soutenir le poids d'une personne de manière ponctuelle (pour l'entretien et les réparations).

 

-Tuiles en ardoise : Ce matériau est résistant à la mousse mais il peut rouiller, il apporte une bonne isolation thermique et possède une durée de vie de plus de 100 ans. L'inconvénient est qu'il est fragile et que l'on ne peut pas marcher dessus.

 

-Tuiles : C'est le matériau le plus répandu en France car il est facile à entretenir et durable. L'inconvénient de celui-ci est que c'est un matériau lourd donc il nécessite un encadrement de toit supplémentaire.

 

-Métal : En zinc ou en acier, la couverture en métal offre beaucoup d'avantages car elle est résistante, étanche, et il n'y a pas de prolifération de mousse possible. Elle s'adapte également à tous types de toiture et peut durer plus de 30 ans.

 

-Shingle : Ce matériau composé de fibre de verre recouverte de bitume (granulés noirs ou colorés) peut s'adapter à tous type de pente et est résistant au feu. L'inconvénient est sa difficulté de réparation ainsi que sa durabilité dans des conditions météorologiques extrêmes. Il possède une durée de vie de 25 ans.

 

-Bois : Une matière durable, écologique, légère et isolante qui peut durer jusqu'à 25 ans.

 

Toit végétalisé : Des plantations sur un toit en béton avec un système adapté d'évacuation d'eau, et d'étanchéité. Il offre une isolation optimale et un entretien minimal.

 

 

Contactez La Maison Des Travaux pour vos rénovations ou installations de toitures au 06.49.94.34.35.