Une résidence secondaire est un logement occupé occasionnellement, soit moins de 120 jours par an. Si vous avez pour projet d'acheter une maison en bord de mer ou un chalet à la montagne, plusieurs précautions sont à prendre car une résidence secondaire n'est pas considérée comme résidence principale il y a donc certains facteurs à prendre en compte.

 

Acheter une maison secondaire

Vous avez craqué sur une résidence secondaire pour avoir un pied à terre l'été en bord de mer ou l'hiver à la montagne, mais les aides au financement pour l'obtenir restent assez flous. La plupart des aides sont destinées à l'achat d'une résidence principale, les prêts à taux zéro, crédits d'impôts les seules aides possibles sont les prêts amortissables, les prêts épargne logement, uniquement si le bien n'est pas destiné à la location. De plus pour optimiser le dossier du prêt, un apport personnel est fortement favorisé par les banques pour le financement d'une résidence secondaire.

 

Au niveau des assurances habitations pour une résidence secondaire, il n'en existe pas de spécifique à un logement occupé occasionnellement, et il n'est pas obligatoire d'en avoir une, mais c'est tout de même vivement conseillé. Les vols, cambriolages, vandalismes sont plus fréquents pour une habitation peu occupée, il est donc préférable d'être assuré.

Concernant la fiscalité d'une résidence secondaire, sachez qu'elle est soumise aux taxes d'habitation, taxes foncières, et impôts locaux pour les propriétaires, il est faut donc penser à plusieurs facteurs avant de s'engager dans un achat.

 

Les aides à la rénovation d'une résidence secondaire

Si les aides au financement pour l'achat d'une résidence secondaire sont moindres, les aides à la rénovation sont quant à elles multiples, dues à l'importance d'avoir une qualité énergétique dans nos logements.

On retrouve donc, les aides des professionnels de fourniture d'énergie, qui sont à disposition pour une résidence secondaire, la Prime Énergie qui s'inscrit dans le dispositif Certificat d’Économie d’Énergie (CEE) s'applique aux résidences secondaires du moment que le logement est construit depuis moins de deux ans.

Mais aussi la TVA à 5,5% qui peut également être appliquée aux mêmes conditions que pour la Prime Énergie.

 

La plus-value immobilière d'une résidence secondaire

Contrairement aux résidences principales, une taxe s'applique sur la plus-value d'une résidence secondaire, quel que soit le nombre d'année de détention du bien. Elle est taxée à hauteur de 19%, mais elle subit aussi des prélèvements sociaux, à hauteur de 15,5%. Sans compter que si la plus-value est supérieure à 50 000€, elle subit une surtaxe allant de 2 à 6% du gain. A savoir que le propriétaire sera totalement exonéré de la plus-value s'il vend le logement après plus de 22 ans de détention.

 

Pour vos projets de rénovation contactez La Maison Des Travaux.