Comment bien isoler le sol et le plafond de son habitation ?

10 janvier 2018

Pour bien isoler un sol existant il faut prendre en compte plusieurs paramètres et se poser plusieurs questions. S'agit-il d'un bâtiment récent ou ancien, sur quoi repose le sol, un terre-plein, un vide sanitaire ? Quels sont les risques d'humidité ?

Isoler un sol au-dessus d'un vide sanitaire non accessible ou d'un terre-plein

Il existe différentes solutions pour isoler un sol existant situé au-dessus d'un vide sanitaire non accessible ou d'un terre-plein.

 

Constructions récentes

Lorsque le bâtiment est une construction récente, vous pouvez :

Dans ce cas, l'isolant est placé sur le plancher existant puis recouvert d'un dallage lourd. Vous pourrez alors intégrer un émetteur de chauffage dans le plancher recouvert.

Il suffit alors de disposer un isolant en bandes ou en plaques sous le revêtement préalablement retiré, puis le replacer. L'opération est plus simple s'il s'agit d'un parquet.

L'isolant, en panneaux de préférence, sera appliqué directement sur la dalle et protégé par un film plastique, avant d'être recouvert. Attention toutefois, cette solution est à éviter si le sol présente des traces d'humidité.

Il s'agit alors de placer un isolant en panneaux non hydrophiles au niveau du soubassement. Cette solution impose une isolation extérieure ou des travaux de drainage des fondations.

Constructions anciennes

Dans le cas des bâtiments anciens, il vaut mieux faire réaliser une étude auprès d’un professionnel. En effet, la mise en place d'un revêtement étanche (chape de ciment, carrelage ou dallage lourd) peut entraîner une augmentation néfaste des remontées capillaires dans les murs. Dans ce cas, il est recommandé d'installer une chape perméable à la vapeur d'eau à base de béton léger, de chaux aérienne ou de pouzzolane par exemple, et surtout, sans film étanche.

 

Il existe donc des solutions pour isoler thermiquement votre plancher mais dans certains cas, il ne s’agit pas d’améliorer la performance thermique mais acoustique nous parlons donc d’isolation phonique du sol et des planchers intermédiaires.

Isolation phonique : intervention au niveau du plancher

Le plus simple contre les bruits de pas est de traiter le problème à la source. Un revêtement de sol souple comme une moquette ou un tapis va absorber le choc avant de le transmettre au plancher. Mais cette solution n'apportera pas d'amélioration au niveau des bruits aériens (musique, voix).

Un revêtement de sol en pose flottante avec une sous-couche désolidarisante peut également apporter une réponse efficace contre les bruits de pas. Exemple : un parquet flottant posé sur des panneaux de fibre de bois. La sous-couche peut être de quelques millimètres à quelques centimètres. Si elle est épaisse de quelques centimètres, elle apportera également une amélioration au niveau des bruits aériens.

Une chape en béton ou sèche, flottante, posée sur une couche d'isolant, sera très efficace contre tout type de bruits.

 

Intervention au niveau du plafond

Si l'intervention au niveau du plancher n'est pas possible, il faudra essayer de résoudre le problème par en dessous, au niveau du plafond : un faux plafond avec une plaque de plâtre et un isolant phonique derrière.

Les plaques de plâtre doivent être fixées de manière à être les plus désolidarisées possibles du plafond. Vous pouvez utiliser des systèmes de rails métalliques avec fixation anti vibratile. L'utilisation de tasseaux de bois ou de rails métalliques avec fixations normales peut être envisagée à condition d'intercaler un feutre désolidarisant entre l'ossature et les plaques de plâtre.

A savoir: La pose de spots encastrables dans le faux plafond diminue fortement l'efficacité du système.

 

Isolation phonique du sol : quels matériaux choisir ?

Les isolants

Les isolants qu'on utilise pour l'isolation phonique sont principalement les laines minérales et les laines naturelles.

Ces isolants constituent le « ressort » dans le principe de l'isolation phonique « masse-ressort-masse ».

 

 

Cesc Ces opérations demeurent assez complexes. Aussi, il est plus prudent de se référer à un professionnel.

Pour toutes questions ou chiffrages contactez votre courtier en travaux au 06.48.94.34.35

 

 

Nos derniers conseils et infos

Classification énergétique

Isolation phonique ou thermique, les aides pour la rénovation énergétique

Sans aller jusqu’à obtenir une maison BBC, il est important de renforcer l'isolation...

LIRE LA SUITE
Faites réaliser un DPE

L'isolation de l'habitat c'est le nerf de la guerre !

Nous pouvons utiliser le système de chauffage le plus sophistiqué qu’il...

LIRE LA SUITE
S’INSCRIRE À LA NEWSLETTER