L’hiver approche, nous n’avons qu’une envie, faire rentrer la lumière dans notre intérieur !

4 octobre 2016

Vous envisagez de changer une ou plusieurs fenêtres de votre logement. Vous allez ainsi améliorer considérablement le confort thermique et acoustique de votre habitation. Mais pas seulement. Remplacer des fenêtres peut également influer sur la ventilation, la luminosité, la sécurité et l'ambiance de la maison. Voici tout ce qu'il faut savoir avant de changer ses fenêtres.

C'est le moment de remplacer vos fenêtres ? Lancez-vous sans hésiter. Les évolutions sont nombreuses, rapides et il n'y a vraiment aucune raison de se priver du confort et des économies que procurent de nouvelles fenêtres. D'autant que le design fait désormais partie des priorités des fabricants, quel que soit le matériau.  

PVC, alu, bois : quel matériau pour mes nouvelles fenêtres ?

Chaque matériau a des avantages et quelques inconvénients. Vous ferez le choix en fonction de vos besoins, du style de la maison, de votre budget et des éventuelles contraintes (copropriété, zone ABF, etc.). 

Le PVC est isolant, facile à vivre, sans entretien, d'un excellent rapport qualité/prix, imputrescible et robuste, parfait pour les environnements de bord de mer. Il peut être coloré ou prendre l'aspect bois. L'alu est fin, laisse entrer un maximum de lumière, s'adapte aux fenêtres de grandes dimensions et sa gamme de couleurs est presque illimitée. Il convient bien aux projets contemporains, même s'il s'agit de réhabiliter des bâtiments anciens. Le bois est un matériau naturel. Isolant par nature, il atteint d'excellents niveaux de performance. Il est chaleureux et authentique mais il faut l'entretenir. 

 

Le changement de fenêtre a-t-il un impact sur la ventilation ?

En changeant les fenêtres d'une maison ancienne, vous perturbez la ventilation qui se faisait "par défaut" d'étanchéité. Il faut donc veiller à retrouver un bon renouvellement d'air. On préconise souvent d'installer, en même temps que les fenêtres, une VMC à fonctionnement continu, dans une des pièces humides de la maison, par exemple la cuisine. 

On organise alors l'entrée d'air par les pièces sèches (salon, chambre) en plaçant des grilles d'aération sur les traverses hautes des fenêtres. Cet air ressortira par les pièces humides grâce à la VMC.

 

Quel est le prix d'une fenêtre et ai-je droit à des aides financières ?

Le remplacement de fenêtres ouvre droit à des aides. Le crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE), égal à 30% du montant de vos fenêtres, est accessible sous 2 conditions : les fenêtres doivent être fournies et posées par un installateur agréé "RGE" et elles doivent atteindre un niveau de performance imposé. 

Vous bénéficierez également, sous certaines conditions, du taux réduit de TVA (5,5%) et d'une prime énergie (dans le cadre des Certificats d'Economie d'Energie).  

Comment choisir mon installateur pour mon changement de fenêtre ?

Une pose dans les règles de l'art, effectuée par un professionnel, est indispensable pour tirer le meilleur parti de votre équipement et réaliser des économies d'énergie. Si vous optez pour la dépose totale, soyez particulièrement vigilant sur le choix de l'installateur. Il doit être qualifié, expérimenté et réaliser la pose avec ses propres équipes (pas de sous-traitance).  

Retenez une entreprise locale, basée près de chez vous, agréée RGE (pour bénéficier des aides) et certifiée Qualibat, gage de qualité

N’hésitez pas à contacter votre courtier de La Maison Des Travaux Cherbourg qui vous guidera dans vos choix et vous orientera vers un professionnel agréé.

Avec La Maison Des Travaux Cherbourg fini la grisaille et place à la lumière !!

Pour me contacter un seul numéro: 06.48.94.34.35

 

Nos derniers conseils et infos

Baie vitrée - Menuiserie en aluminium

Comment bien choisir ses nouvelles fenêtres ?

Les fenêtres sont devenues si performantes que nous leur devons beaucoup en matière...

LIRE LA SUITE
Faites entrer la lumière chez vous!

5 raisons d'adopter un Velux Stores chez soi

Améliorer sa qualité de vie est au cœur de nos préoccupations, surtout...

LIRE LA SUITE
S’INSCRIRE À LA NEWSLETTER